Autour du miel : La cuisine au miel
5/7/2014 17:33:18 (533 lectures)

Cuisinez avec du miel...

Certains pays, comme le Maroc ou la Chine, utilisent le miel aussi pour des recettes sucrées que pour les plats salés

Les saveurs douces du miel se marient aux épices et aux herbes. Elles tempèrent le feu du piment, adoucissent l’acidité d’un plat asiatique aigre-doux. On distingue ses arômes dans de nombreux ragoûts marocains : les tajines. Il permet aussi de laquer le canard chinois, recouvert d’une fine couche de caramel vernis, à la manière d’une véritable œuvre d’art.


CAROTTES AU MIEL & AU SAFRAN (à la méthode médiévale) - Ingrédients pour 4 personnes : 1 kg. de carottes, 200 gr. d’oignons nouveaux, 1 gousse d’ail, 1 c. à soupe d’huile d’olive, 1 c. à soupe de miel « toutes fleurs », 1 pincée de safran véritable en filament, sel, poivre. Peler les carottes et les couper en rondelles. Peler et émincer les oignons tout en conservant une partie de leur vert. Peler la gousse d’ail et écraser la (avec le plat d’une lame de couteau). Verser l’huile dans une sauteuse et faire chauffer doucement. Faire revenir les carottes, les oignons et l’ail à feu vif. Baisser le feu dès que les oignons ont pris une teinte blonde. Recouvrir d’un verre d’eau. Ajouter le miel, le safran, saler et poivrer. Laisser cuire à feu doux, jusqu’à ce que les carottes soient tendres et un peu caramélisées. Servir aussitôt. Cette recette se sert chaude ou froide. Froides, les carottes sont encore meilleures, arrosées d’un jus de citron et parsemées de quelques pluches de coriandre fraîche. Bon Appétit !...


MUESLI énergétique : Le muesli est une recette suisse, à base de céréales et de fruits frais, à consommer le matin pour faire le plein d’énergie, comme petit déjeuner (surtout lorsqu’on fait du sport ou lorsqu’on doit affronter un climat froid).
Ingrédients pour 1 bol : 2 c. à soupe de lait, 3 c. à soupe de flocon d’avoine, 1 pomme, 1c. à café de noisettes, d’amandes ou noix décortiquées, ½ yaourt, 1c. à café de raisins secs et 2c. à soupe de miel liquide. La veille, verser le lait sur les flocons et les laisser gonfler pendant toute la nuit. Le lendemain matin, peler la pomme, la couper en tranches minces, mais certains la préfère râpée. Ecraser grossièrement noisettes, amandes et noix. Verser le yaourt sur les flocons d’avoine au lait. Ajouter pomme et fruits secs. Arroser de miel. Les pommes peuvent être complétées ou remplacées par toutes sortes de fruits selon la saison et son goût : raisins, bananes, mangues, kiwis, fruits rouges… et après cela, quel tonus !...   
                       
Le mot « RUCHE » provient du gaulois « RUSCA » = écorce des arbres dont on se servait pour la fabriquer. En Provençal et en Catalan, la « RUSCA » et la « RUSC » désignent la même matière = écorce de chêne-liège, souvent employée pour la confection des ruches. A Rome, dans l’antiquité, lorsqu’on avait débarrassé le miel de la cire, celui-ci devenait pur et « sine cira ». Cela a donnée le mot « sincère » en français.

Dans la plupart des religions et des croyances, le miel s’impose comme aliment sacré. Avec l’huile et le lait, il est souvent indissociable des rituels accompagnants l’homme tout au long de sa vie. Il est présent pour célébrer l’entrée d’un nouveau né dans le monde ou fêter le mariage d’un jeune couple. « La lune de miel » doit sans doute son nom à une coutume scandinave. Au cours des premières semaines, après les noces, les jeunes mariés devaient boire, chaque jour, un verre d’hydromel (boisson alcoolique obtenue par fermentation du miel dans de l’eau) afin que le bonheur soit avec eux…                                                  


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail
*